Se connecter
Site officiel de la commune de Plourivo

Découvrir Plourivo

Accueil > Découvrir Plourivo > Histoire de Plourivo

2000 ans d'Histoire

Plourivo vient de l’ancien breton « ploe » (paroisse) et peut-être d'un nom de saint éponyme (Rion) auquel était dédiée une chapelle près du Bourblanc. Il s'agit d'une ancienne paroisse qui comprenait non seulement le territoire actuel de Plourivo, mais aussi ceux d'Yvias et de Kerfot.


La paroisse de Plourivo (Plorivou), bien que n'étant pas desservie par l'abbaye de Beauport, est mentionnée dès 1205 dans les Chartes de cette abbaye qui y possédait de nombreux biens. En 1205, Conan frère cadet d'Alain d'Avaugour fondateur de Beauport, fit don à l'abbaye des dîmes de Plourivo (qui seront perçues à la douzième gerbe jusqu'en 1790) ainsi que de deux moulins et deux pêcheries. En 1250, Rivallon fils de Conan offre aux prémontrés son domaine de Villa Aufredi qui deviendra Castel Auffret.


Certains lieux-dits tels que Douar-Manach (terre du moine) ou Douar-Nabat (terre de l'abbé) marquent la présence de l'abbaye à Plourivo. Au XIVe siècle la paroisse de Plourivo passe dans la juridiction seigneuriale des Rohan, héritiers des Penthièvre-Avaugour, et le restera jusqu'au XVIIe siècle.

Par un acte de 1577, Louis de Rohan consent à Jehan Chef-du-Bois, l'afféagement de divers bois et landes en la paroisse de Plourivo et d'Yvias. En 1624, Louis de Rohan cède les droits de châtellenie, juridiction, haute, moyenne et basse justice, prééminences et droits honorifiques en la paroisse de Plourivo (Plourivou), Kermaria et Saint-Jehan à Yves Roquel, président du parlement de Bretagne et seigneur de Bourblanc. La seigneurie du Bourblanc devient alors la seigneurie la plus importante de la paroisse.

En 1748, la seigneurie du Bourblanc est rachetée par un négociant armateur de Paimpol, Jean Armez (1704-1786) ; avec ses fils Nicolas et Louis Marie, son petit-fils Charles et son arrière-petit-fils Louis, la famille Armez est restée à la tête de la paroisse devenue commune depuis 1748 jusqu'en 1917 !

Election du 24 avril 1910

L'ancienne paroisse de Plourivo dépendait, comme aujourd'hui, de l'évêché et du ressort de Saint-Brieuc.  Plourivo élit sa première municipalité le 31 janvier 1790.

Bibliographie indicative

Jules Le Chapelain : "Les Croix de Plourivo", Journal de Paimpol 1907.
Olivier Pagès : "Croix et calvaires du Goëlo maritime", p. 163-168 et 255-264.
Nicole Chouteau : "Plourivo", Société d'émulation des Côtes-du-Nord, Mémoires de l'année 1984.
Annie-Claude Ballini : "Nicolas Armez, un bleu des Côtes-du-Nord", 1990.
Annie-Claude Ballini : "La bataille de Plourivo, mythe ou réalité", Société d'émulation des Côtes-du-Nord, 1994.
Le patrimoine des communes des Côtes-d'Armor, éditions Flohic, 1998, p. 802-805.
Association des Amis de la chapelle de Lancerf : "La chapelle de Lancerf", 2001.